Si vous voulez m'aider à développer ce site, merci de faire un don via ce lien : 

http://www.leetchi.com/c/cagnotte-de-site-les-peintres-bordelais

Accueil

DIDIER-POUGET

DIDIER-POUGET (William), 14/11/1874 Toulouse – 1959.


Peintre paysagiste et de marines, il fut l'élève de Baudit, Auguin et Lalanne à Bx.
Il se fit une réputation internationale avec ses paysages de brume ou de soleil couchant et ses tapis de bruyères en fleurs que Gaston Anglade imita ce qui lui valut un procès en copie de la part de Didier-Pouget.
Dans un article de La Gironde du 16/??/1886 est signalé une toile exposée chez Duchemin (cours de l'Intendance), Marée montante au Cap Ferret, « ...tout ruisselant de lumière, tout imprégné pour ainsi dire de senteurs marines. ».
Extrait de la notice du dictionnaire de Édouard-Joseph : « Peintre de la lumière, préoccupé de la
l'atmosphère, de la transparence des brouillards, a su dégager la poésie des fougères et des
bruyères....Il demeure un des maîtres reconnus du paysage français. ».Par contre Schurr et Cabanne sont plus sévères puisque, tout en reconnaissant une certaine poésie et sensibilité à ses oeuvres, ils parlent de « technique molle ».
Expositions au SAF dès 1886 et dans plusieurs expositions universelles, il obtint une médaille en
1900 et une d'or en 1913. Parmi ses clients de l'époque, on peut noter le roi Georges 1er de Grèce, le musée Carnégie, l'ambassade à Saint-Petersbourg, le président Poincarré, la Ville de Paris.



Bruyères en fleurs le matin, h/t.

 

 


Bruyères en fleurs, brume matinale, h/t, 60,5x80,5 cm,
7104€, Christie's Londres, 2007.


Ventes : le site artprice.com recense 147 mises en ventes depuis 1989. Ce qui est notable c'est le
prix au marteau à New-York , près de 9000€ en 2007 alors qu'une toile à peu près similaire
n'obtenait que 1500€ à Paris en 2008. La fantaisie des titres donnés aux oeuvres est assez
remarquable, selon le lieu de vente, il s'agit de paysages de bruyères de Dordogne, du Limousin, du
Doubs et même des Vosges.