Bienvenue sur le site des peintres bordelais.

Ce site est en cours d'enrichissement, merci pour votre compréhension

Si vous souhaitez m'aider, n'hésitez pas à me contacter

Ce dictionnaire a fait l'objet d'un mémoire de master2 d'histoire de l'art à Bordeaux 3 en juin 2009, Monsieur Dominique JARRASSé étant directeur de recherches.

Pour consulter le dictionnaire, cliquez sur Dictionnaire en haut à droite, puis sélectionnez Peintres ou Critiques d'art etc...

Accueil

CALCAGNI, Victoire

CALCAGNI (Victoire-Elisabeth), née Testemalle, Dax, le 09/01/1899-Bordeaux, 1969 .


Femme Peintre autodidacte de paysages, de portraits et de natures mortes, elle aborda toutes les
techniques : huile, aquarelle, pastel.
Elle réalisa des tapisseries et des vitraux d’églises (La Bastide, Saint-Médard-de-Guizières,
Cypressat, Chapelle de l'hôpital Saint-André…) car elle était très croyante et proche des auteurs de
la revue catholique d'art et de spiritualité Art Sacré qui parut de 1937 à 1968 et défendait l'idée
qu'un authentique chrétien devait se nourrir de l'art de son temps, s'opposant ainsi à l'art dit de
« Saint-Sulpice »23.
Voyages en Algérie, dans le Périgord (chez Marcel Bach à Martillac), en Pologne, chez Bissière à
Boissiérettes (46).
Figurative à ses débuts, elle deviendra abstraite dans les années d'après-guerre et fit partie des
groupes Structure, Solstice et Regard nés de la scission des Indépendants bordelais . Paysagiste
abstraite, elle se distingue des abstraits non figuratifs dont le chef de file était Jean-Maurice Gay*.

Expositions aux Artistes Indépendants bordelais et après 1950, à L’Ami des Lettres et la Galerie du Fleuve. 1989, Soulac, Fondation Soulac-Médoc, "Rétrospective Victoire-Elisabeth Calcagni", Salon des Provinces françaises à Bx (1943), Salon des Artistes landais (Hossegor 1938). Il est à noter qu'elle n'a pas exposé à Paris et très peu hors du Sud-Ouest.

Bibliographie : FAUSTO MATA, Victoire-Élisabeth Calcagni, Fondation Soulac-Médoc, Blake &Co, 1989, MARTIN-MERY, "Les enrichissements du musée des Beaux-Arts de Bordeaux (1960-1966)", in La Revue des Musées de Bordeaux, Bordeaux, 1967, (p. 46.-); GRANERI-CLAVE (Mario, sous la direction de), Le Dictionnaire de Bordeaux, Portet-sur-Garonne, Loubatières, 2006, p.95.